Communiqué sur l'expulsion du Pré Gaudry 25 Janvier 2013

Lyon le 25 Janvier 2013,

Monsieur le Préfet,

La Fédération du Rhône de la Ligue des droits de l’Homme tient à vous interpeller avec gravité sur les évènements qui ont eu lieu le Jeudi 24 Janvier au Pré Gaudry (Lyon 7ème).

En effet, alors que vous aviez déclaré lors d'une rencontre avec des militants associatifs, en janvier 2012, que vous ne procéderiez à aucune expulsion de squats et de terrains durant la Trêve Hivernale, nous apprenons avec stupéfaction et un certain effroi non dissimulé que les habitants de caravanes qui étaient hébergées sur le parking de l’association « GrrrndZero », située dans la rue mentionnée précédemment avaient été évacuées avec la concours de la force publique et ce sans ménagement.

Il est vrai que selon nos informations, une procédure juridique avait été enclenchée il y a plusieurs mois et qu’une expulsion était en outre prévue.

Cependant, si la Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l’Homme ne souhaite pas s’opposer sur le fond à la « justice » de la République, elle tient néanmoins à dénoncer ouvertement la forme regrettable que vous avez donnée aux évènements.

Outre, les conditions météorologiques difficiles que ces familles devront affronter, je souhaiterai mettre l’accent sur deux incompréhensions.

Premièrement, alors que va s’ouvrir prochainement le Plan Grand Froid, on peut s’interroger sur le bien-fondé d’une telle expulsion de familles qui avaient trouvé quiétude et chaleur humaine auprès de cette association.

En second lieu, de par votre action, on peut légitimement questionner les raisons d’un tel acharnement sur des populations déjà très fragilisées notamment en raison de la précarité dans laquelle elles vivent.

La Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l’Homme vous demande de prendre les mesures nécessaires, et vous informe qu'elle demeurera mobilisée en faveur de ces populations et dénoncera avec véhémence toute action qui viserait à leur nuire.

Je vous prie Monsieur le Préfet de bien vouloir croire en l’expression de ma plus sincère et respectueuse considération.

Rofi Silvio

Président Fédéral


télécharger le communiqué (pdf)