Mariage pour tous et dérapage du cardinal - 15 Septembre 2012

CONTRE L'INDIFFERENCE DEPUIS 1898
A Lyon, le samedi 15 septembre 2012
Nouveau dérapage du cardinal de Lyon :
LE MARIAGE POUR TOUS EST UNE RUPTURE DE SOCIÉTÉ…
VERS PLUS D'ÉGALITÉ !


L'ouverture du mariage à tous est une mesure d'égalité des droits. À ce titre, elle entre dans le socle fondamental de notre République.
En démocratie, si le Parlement n'est pas « Dieu le père », il est le représentant du peuple souverain. Celui-ci lui délègue provisoirement, par un processus électoral -compétition pacifique, ouverte et transparente-, cette souveraineté.
Le cardinal de Lyon semble résolu à persévérer dans sa « sainte croisade » contre l'ouverture du mariage aux couples homosexuels et donc contre l'égalité des droits.
En tant que citoyen, Philippe BARBARIN est libre de son opinion ; il a le droit de la faire partager, comme la Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l'Homme a la pleine liberté de réaffirmer son adhésion à une société ouverte et tolérante, qui favorise l'émancipation en reconnaissant chaque individu dans la plénitude de ses droits.
La Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l'Homme entend cependant aussi rappeler les restrictions légales et éthiques à la liberté d'expression, lorsque l'on porte atteinte à la dignité des personnes.
La Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l'Homme entend clairement dénoncer les arguments utilisés par le cardinal lyonnais pour s'opposer au droit de tous au mariage.
Après des comparaisons médicales hasardeuses sur la défense du corps contre une offensive bactériologique, après avoir contesté le droit à légiférer du Parlement délégataire de la souveraineté nationale, celui-ci recycle les arguments les plus caricaturaux de l'Extrême-Droite, ne distinguant pas orientation sexuelle et polygamie ou inceste ! Quelle sera la prochaine étape  ? Une comparaison avec la zoophilie ? Ou la pédophilie ?!
Prétendre que l'ouverture du droit au mariage pour les couples homosexuels est un pas vers la fin de l'interdit de l'inceste est aussi caricatural que de parler de la fragilité de la femme qui met au monde un enfant, à moins qu'il ne s'agit par cette formule de vouloir maladroitement rappeler qu'ouvrir le mariage aux couples homosexuels doit aussi s'accompagner de la reconnaissance de l'homoparentalité.
Le cardinal de Lyon demande un débat : ce débat, il est ouvert depuis de nombreuses années  ; ce débat a été tranché par les engagements des dernières campagnes électorales, durant lesquelles le peuple souverain s'est exprimé. Le débat est maintenant clos, la Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l'Homme demande donc maintenant le passage aux engagements, maintenant, avec l'ouverture du droit au mariage pour les couples homosexuels, dans une perspective universaliste
qui replace l'égalité des droits au cœur d'une société ouverte et humaniste.

le président fédéral
Ligue des Droits de l'Homme
LIGUE DES DROITS DE L'HOME – Fédération du Rhône
34 cours de Verdun – 69002 Lyon
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.