Législatives 2012 - 12 Juin 2012

Après le 1er tour des élections législatives sur le Rhône
POUR UN VOTE CLAIR ET D'AMBITION REPUBLICAINE


Le 1er tour des élections législatives se termine, dans le Rhône comme ailleurs en France, par un recul net de la participation. Le 1er parti de France est celui des abstentionnistes, confirmant que la démagogie et l'agitation médiatique qui ont prévalu, depuis plusieurs années, en guise de discours et de pédagogie politiques ont fini par lasser et désespérer les citoyens.
Face à ces doutes, les citoyens ont pourtant moins cédé aux sirènes du populisme xénophobe. Dans le Rhône comme ailleurs, le score du Front National baisse: la faible participation, qui aurait du l'avantager, le déssert finalement, révélant les limites d'un vote contestataire qui peut s'incarner dans un tribun de la haine mais qui ne s'enracine pas sur les territoires.
Malgré ce recul électoral, pour la 1ère fois, le FN arrive à avoir 2 candidats qualifiés dans le Rhône pour le 2nd tour, dans les 11ème et 14ème circonscriptions. A cela s'ajoute la situation de la 13ème circonscription, où un candidat se réclamant de la « Droite Populaire », qui n'a brillé pendant 5 ans que par ses provocations stigmatisantes ou homophobes et un discours sécuritaire aux relents souvent nauséabonds, semble en bonne mesure de se succéder à lui même.
La Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l'Homme ne peut accepter que la haine de l'autre et la stigmatisation tiennent lieu de discours politique. Si le désespoir de nos compatriotes est compréhensible, les réflexes de repli et de bouc émissaire ne sont pas eux des réponses acceptables.
C'est par plus de droits, plus de libertés, plus de respect de l'Autre que nous apporterons des réponses à notre difficulté à faire Nation, pas par le repli sur une identité imaginée, qui exclut, qui cherche dans l'autre la responsabilité de ses problèmes.
L'élection d'élus FN serait en soit anecdotique. Mais elle donnerait l'impression de validation par le suffrage universel et par la fonction des discours haineux et xénophobes, elle offrirait une tribune prestigieuse, comme ont su en bénéficier les élus de la « Droite Populaire », à ceux qui n'ont que le rejet comme solution.
C'est pourquoi la Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l'Homme appelle les électeurs et électrices à se rendre massivement aux urnes ce dimanche pour marquer leur engagement dans la République et leur soutien au fonctionnement démocratique.

À Lyon, le mardi 12 juin 2012