Manifestation homophobe contre le droit au mariage pour tous 19 Novembre 2012

L'alliance des extrêmes et des opposés

Sans grande surprise, la manifestation de ce samedi 17 novembre dans les rues de Lyon aura vue la libre expression de l'homophobie assumée  : vulgarité verbale, insultes, cris de singes, menaces, intimidation physique, saluts nazis,… Toute la gamme de la haine pitoyable aura eu libre diffusion.
L'apolitisme revendiqué des organisateurs, cachés derrière un nom « bien républicain », n'aura pas résisté à la réalité des manifestants venus de toute la région (avec des bus financés par une association qui est censée sortir de nulle part?!!), et qui auront largement laissé s'exprimer, à côté de réflexions archaïques sur une prétendue « vérité anthropologique », des propos pleins de bêtise haineuse.
Le plus regrettable -à côté de ces dérapages prévisibles et largement annoncés par le Collectif de Vigilance contre l'Extrême-Droite, la LGP Lyon ou le Collectif Lesbien Lyonnais- aura été la caution que leur ont apporté les cultes majoritaires.
La Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l'Homme rappelle que si, comme chaque citoyen, les responsables religieux ont le droit de s'exprimer dans le débat public, leur autorité morale s'arrête à leurs lieux de cultes et à leurs fidèles.
Dans la République, la source du droit des familles se trouve dans le Code Civil, pas dans un livre de foi. Chaque individu peut juger sa famille sacrée, dans la République il n'y a pas d'espaces sacrés.
La Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l'Homme regrette que des représentants religieux aient jugé utile de s'inscrire dans le débat public aux côtés de groupuscules haineux d'Extrême-Droite, ceux là même qui bien souvent s'opposent à la liberté de conscience et à la liberté religieuse.
La Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l'Homme regrette qu'ils aient fait le choix de se battre contre l'ouverture de nouveaux droits à des citoyens de la République.

Laïque, la Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l'Homme ne se prononce pas sur ce que les représentants des cultes doivent penser de l'ouverture du mariage religieux à tous les couples, et n'entend même pas leur dire ce qu'ils doivent penser du mariage civil.
Mais la Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l'Homme espère que, du même esprit laïque les représentants des cultes sauront limiter leurs interventions dans le débat sur le mariage civil.
La Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l'Homme espère que les représentants des cultes dénonceront rapidement et clairement tous les débordements haineux, homophobes et lesbophobes, qui ont émaillé la manifestation de ce samedi 17 novembre.


pour la Ligue des Droits de l'Homme – Fédération du Rhône
Stéphane GOMEZ
délégué aux droits des LGBTs


télécharger (pdf)